Comment créer une nouvelle pelouse ?

Esthétique et pratique, une belle pelouse verte est un plaisir dans un jardin. À la portée de tous, aujourd’hui, il est possible de créer une nouvelle pelouse en partant de zéro. Votre terrain est en friche ou attaqué par les mauvaises herbes, il est temps de créer votre espace de verdure.

L’astuce est de disposer d’un bon matériel et un minimum de savoir-faire. Avec ou sans rouleau, on vous explique comment donner vie à votre gazon.
 

Dans quels cas créer une nouvelle pelouse ?

 
Votre gazon jaunit et les mauvaises herbes poussent de partout, c’est le moment de créer un nouvel espace engazonné. Un beau jardin va de pair avec une pelouse verte. Véritable attrait visuel et espace de vie, l’aménagement de son jardin est la préoccupation des français à l’arrivée des beaux jours. Avec une belle pelouse, vous pouvez passer plus de moments à l’extérieur pour des jeux en famille ou bronzer les après-midis d’été. L’agencement d’un jardin est un investissement sur le futur. Toutefois, pour aménager son jardin il faut se munir de différents outils et du gazon. Il peut être à semer ou directement en rouleau. A partir de 4 euros le m2, vous pouvez vous offrir une pelouse digne de ce nom.
 

Une pelouse rime avec bien-être

L’aménagement d’une pelouse a des effets positifs sur l’environnement. Et pour cause, le gazon sert de climatiseur naturel. Par une journée chaude par exemple, comparez la différence entre se tenir debout sur un sol dur et sur du gazon. La différence de température et de confort est considérable. De plus, les plantes herbacées captent et utilisent les gaz à effet de serre et rejettent de l’oxygène par abondance.

Le gazon emprisonne également la pollution atmosphérique et génère une grande partie de l’oxygène que nous respirons. Une pelouse de 15 m² produit suffisamment d’oxygène pour qu’une famille de 4 personnes puisse respirer pendant un an. Le gazon agit même comme une barrière qui empêche les produits chimiques de pénétrer dans le profil du sol.
 

Un bel extérieur pour une valorisation de votre maison

Vous souhaitez augmenter la valeur immobilière de votre maison ? N’hésitez pas à investir dans une pelouse bien entretenue. L’attrait extérieur peut considérablement affecter l’impression qu’un visiteur se fait de votre maison. Certaines estimations affirment qu’un gazon attrayant et luxuriant peut augmenter la valeur d’une propriété jusqu’à 10%.


 

Choisir son gazon selon son emplacement

 
Au moment de la création de sa nouvelle pelouse, la première question à se poser est : quel type de semences de gazon ai-je besoin ? Il faut prendre en compte deux facteurs : son utilisation et son environnement.

D’une part, l’usage intensif d’une pelouse requiert un gazon sport et jeux qui est résistant au piétinement. Avec ce type de gazon, votre extérieur devient une aire de jeux.

Pour obtenir une surface engazonnée dense et ultra esthétique, le gazon anglais est la meilleure solution. Sa composition à base de mélanges de Ray-grass et de fétuques nécessite peu d’entretien avec une pousse maximale.

Enfin, le gazon à semer le plus courant est le rustique. Adapté à tous les terrains et sols, il offre le meilleur rapport qualité / prix.

Enfin, veillez à l’environnement dans lequel le gazon est semé. Si votre partie engazonnée bénéfice d’un faible ensoleillement, optez pour un gazon d’ombre. A contrario, avec un fort ensoleillement, prenez un gazon rustique méditerranéen.
 

Les étapes de création d’une nouvelle pelouse

 
Créer une nouvelle pelouse à partir d’un sol vierge peut paraître difficile, surtout pour des jardiniers amateurs. Planter un gazon se fait étape par étape, il est tout à fait possible de le faire soi-même.
 

Préparation du terrain et nivelage

Tout d’abord, vous devez dégager la zone de toute végétation et de tout débris. Toutes les plantes, les mauvaises herbes et les restes d’une vieille pelouse doivent être enlevés avant de pouvoir créer une nouvelle pelouse en semant du gazon. Utilisez une pelle tranchante pour soulever le vieux gazon et les plantes de la surface, ou appliquez un désherbant. Si vous choisissez un désherbant, il faudra environ 3 semaines pour tuer les racines et les feuilles des plantes.

Ensuite, vous devez creuser ou faire tourner le sol. Pour une pelouse vraiment solide et saine, les plantes herbacées doivent s’enraciner profondément dans le sol. Creuser le sol rompt tout compactage et ouvre la structure afin que l’eau puisse pénétrer et que les racines puissent pousser.

Vient ensuite le ratissage et le nivelage de la surface qui est une étape de préparation du sol cruciale pour une belle pelouse à l’avenir. Avant de semer les graines de gazon, retirez les grosses pierres et les vieilles racines. Une fois que votre pelouse est belle et plane, fermez-la avec vos pieds.
 

Semer les graines de gazon

Pour un résultat optimal, privilégiez l’utilisation d’un épandeur à gazon afin de répartir uniformément les semences sur votre nouvelle pelouse. Suivez les instructions de votre sac de semence et vous obtiendrez les bons réglages de l’épandeur ainsi que les taux de graine.

Une fois que votre graine est tombée, ratissez à nouveau la zone pour faire pénétrer la graine dans le sol d’environ 2 cm de profondeur. Pour cela, vous passez le rouleau.

Vient ensuite le premier arrosage, une partie cruciale du démarrage d’une nouvelle pelouse. Arrosez quotidiennement pour que la zone nouvellement plantée reste humide. Arrosez deux fois par jour, si nécessaire. Arrosez de façon à ce que les 4 cm supérieurs du sol restent constamment humides, mais que l’eau ne reste pas flaque à la surface. Gardez la zone humide pendant que les graines germent et que votre nouvelle herbe pousse à la hauteur de tonte.

Selon le type d’herbe que vous plantez, la germination peut prendre entre 5 et 21 jours. L’étiquette de votre produit vous dira à quoi vous attendre. Au fur et à mesure que l’herbe pousse, passez progressivement votre arrosage à un programme d’arrosage régulier.
 

Soins et entretiens à apporter après un semis

Si vous avez tout fait correctement, les soins et les entretiens seront un jeu d’enfant. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas d’entretien.

  • Arrosage : il y a quelques facteurs différents qui influencent les besoins en arrosage. Il faut aussi savoir que les besoins de deux pelouses ne seront jamais identiques. Les conditions chaudes, venteuses et sèches nécessiteront naturellement plus d’arrosage que le temps nuageux et plus frais. L’arrosage doit être fait tôt le matin ou tard dans la journée pour réduire les déchets d’évaporation.
  • Tonte régulière : l’application de la règle des tiers est toujours recommandée. Autrement dit, ne coupez jamais plus du tiers de la longueur de votre pelouse à la fois. Évitez également de tondre votre pelouse lorsque vous savez que vous ne verrez pas de pluie pendant quelques jours. En effet, l’herbe est traumatisée par l’eau de coupe qui l’aide à récupérer.
  • Laisser les coupures : les coupures d’herbe doivent toujours être laissées là où elles tombent. Ces dernières fournissent des nutriments au sol et aident à protéger les lames fraîchement coupées de l’environnement.

 

La première tonte de votre nouvelle pelouse

Coupez l’herbe pour la première fois lorsqu’elle mesure environ 4 à 5 cm de hauteur. Coupez légèrement et abaissez progressivement les lames jusqu’à une hauteur de coupe idéale de 25 à 30 mm. Tondez régulièrement, en essayant de ne pas supprimer plus d’un tiers de la longueur totale de la pelouse.
 

Conseils pour réussir la création d’une nouvelle pelouse

 
En plus de suivre les étapes de création d’une aire engazonnée, pensez aussi à suivre les conseils suivants pour réussir le semis de votre pelouse à tous les coups.
 

Choisissez la bonne période de l’année

Se précipiter pour planter quand le moment n’est pas propice pourrait rendre plus difficile l’installation de votre gazon. Comme la plupart des plantes, le meilleur moment pour commencer à faire pousser de l’herbe est au printemps. Une température douce est idéale pour semer du gazon, car elle donne à la pelouse une chance de s’établir avant que le temps ne devienne trop chaud.
 

Choisissez la bonne graine de gazon

Toutes les graminées ne valent pas pour tous les climats et toutes les conditions. D’ailleurs, il peut être bon de déterminer quel type d’herbe vous recherchez avant de choisir votre semence. Il est également important de connaître les conditions météorologiques et d’ombre de la zone dans laquelle vous travaillerez. Le but : choisir l’herbe la plus compatible.
 

Protégez-vous contre les prédateurs

Pour de nombreux oiseaux, les graines de gazon sont une délicieuse collation, et vous venez d’en disperser un tas entier pour qu’ils se nourrissent. Heureusement, il existe plusieurs méthodes qui peuvent être adoptées pour éloigner les oiseaux.

La méthode la plus populaire consiste à accrocher des CD sur des planches droites à planter tout autour de la zone fraichement semée. Les oiseaux n’aiment pas la brillance et cela devrait vous aider à les tenir à distance.

Une autre option : placer un épouvantail. Si vous souhaitez adopter une approche plus directe pour empêcher le vol de semences, des filets peuvent être posés sur la zone à protéger.
 

Conseils d’entretien pour une pelouse récente

 
Maintenant que vous avez une pelouse toute neuve, il est important de l’entretenir régulièrement. Scarification, tonte, entretien régulier, un gazon demande beaucoup d’attention pour garantir un bel espace vert.
 

Prévenez les mauvaises herbes avant qu’elles ne se manifestent

Empêchez les mauvaises herbes de la pelouse de prendre racine avant même qu’elles ne germent. Pour ce faire, utilisez un herbicide de préémergence. Ce type de produit contrôle la digitaire redoutée et d’autres mauvaises herbes difficiles à éliminer en empêchant leurs graines de germer dans votre pelouse.
 

Entrainez votre chien

Si vous avez un chien qui passe du temps dans votre jardin, votre pelouse risque d’avoir de grands points jaunes et morts. L’azote dans l’urine du chien est le coupable.

Encouragez votre chien à n’utiliser qu’un seul endroit dans la cour. Créez une zone de gravier ou de paillis où votre chien peut faire ses besoins sans nuire à la pelouse. Entraînez votre chien de la même manière que vous l’avez formé à la maison. Accompagnez-le dans la zone à utiliser et utilisez des friandises pour récompenser un bon comportement.
 

Arroser uniquement le matin

Le meilleur moment pour arroser votre pelouse est tôt le matin, car le soleil aidera à sécher l’herbe. L’arrosage nocturne peut entraîner une humidité prolongée, ce qui peut ouvrir la porte à certaines maladies. Il vaut mieux arroser moins souvent, mais pendant des périodes prolongées.

En effet, le simple fait de mouiller l’herbe ne suffit pas forcément. Vous devez faire tremper la pelouse pour que le sol soit humide de plusieurs centimètres.

Logo