Construire un abri de jardin soi-même : la méthode

L’abri de jardin fleurit de plus en plus chez les particuliers. Pratique, ces mètres carrés supplémentaires permettent d’entreposer les outils de jardinage, les outils de bricolage et parfois même les jouets extérieurs des enfants et les matériels de sport extérieur. C’est un indispensable pour bon nombre de maisons. À l’heure où le DIY bat son plein et rappelant les cabanes dans le jardin de votre enfance, les abris de jardin sont en plein essor. De plus, la construction d’une cabane à l’extérieur de sa maison permet de bénéficier d’une pièce supplémentaire et surtout, ces travaux ne sont pas difficiles à faire. Si vous disposez d’espace libre sur votre terrain, cet aménagement extérieur est des plus intéressants.

Quel matériau choisir pour réaliser un cabanon ? Comment dessiner des plans pour abri de jardin ? Où installer son abri dans le jardin ? Comment construire un abri de jardin en bois ? Voici la méthode pour construire un abri de jardin soi-même.

Les matériaux de construction pour la fabrication d’un abri de jardin

Avant de vous lancer dans la construction de votre abri jardin, il va falloir bien définir votre projet et vous informer sur la réglementation en vigueur. De fait, plusieurs questions sont à se poser concernant le matériau dans lequel vous souhaitez réaliser votre abri de jardin. Mais cela ne s’arrête pas là. Il faut également s’interroger sur quoi va reposer la construction cet ouvrage et comment le couvrir. Voici donc quelles sont les options en matière de matériaux, sol et toiture pour abri de jardin à construire soi-même.

Matériaux de mur d’un abri de jardin à faire soi-même

Le choix du matériau est important car il va impacter la robustesse de la construction. Les abris de jardin étant en extérieur tout au long de l’année, il se doivent d’être solides et résistants à la pluie, au vent, au soleil ou encore au gel. Les matériaux de fabrication adaptés sont donc multiples : le bois, le métal, le composite ou encore le PVC par exemple.

Cependant, les particuliers optent le plus souvent pour la réalisation d’un abri de jardin en bois. Ce matériau noble et chaleureux a en effet la côte auprès des particuliers. Facile à mettre en œuvre et écologique, il est en plus très esthétique et peut-être personnalisé facilement. Construire un cabanon de jardin en bois est donc souvent la première idée qui vient.

Pour construire des abris en bois, il faut donc privilégier certaines essences qu’il faudra peindre à la lasure comme :

  • Le pin naturel.
  • L’épicéa.
  • Le sapin.
  • Le cèdre.
  • Le bois autoclave pour réduire l’entretien.

Si vous être bricoleur, vous pouvez aussi opter pour des palettes ou du bois composite. Mais vous pouvez aussi choisir de monter votre chalet de jardin dans un autre matériau, à savoir :

  • En tôle ondulée : peu esthétique, il faudra compter construire un abri de jardin en métal de 5 m² maximum.
  • En métal galvanisé : léger et solide à la fois, il permet de stocker des équipements lourds.
  • Le parpaing : si vous êtes doué en maçonnerie, vous pouvez vous lancer dans une construction traditionnelle pour votre abri de jardin.
  • Le PVC : résistant aux UV et robuste, il est un bon compromis.

Tous ces matériaux permettent d’effectuer le montage de l’abri soi-même. En effet, on peut trouver des kits pour cabane de jardin en bois, en aluminium, en PVC ou encore en composite. Pour les abris de jardin maçonné par contre, des compétences en maçonnerie sont nécessaires pour monter la structure en parpaings.

Sol de l’abri de jardin : sur une dalle de béton, sur plots ou sur pilotis

Autre partie à étudier pour la construction de votre abri de jardin : le sol sur lequel il va reposer. Vous allez avoir différentes solutions qui s’offrent à vous encore une fois, à savoir :

  • Un sol en dur : il faudra alors couler une dalle béton avant de monter l’abri bois dessus. L’avantage est que la construction sera solidement ancrée au sol et ne bougera pas pendant de très longues années.
  • Des plots : vous pouvez choisir de faire des plots béton plutôt qu’une dalle complète afin de tenir le plancher de votre abri de jardin. C’est moins de travail qu’une dalle, mais c’est moins solide aussi.
  • Un sol sur pilotis : il faudra alors enfoncer des poteaux dans le sol qui fera office de dalle. Cela rejoint le principe des plots béton, mais avec des piliers.

Dans tous les cas, il est conseillé de monter l’abri de jardin sur une plateforme prévue à cet effet et non sur un sol nu.

Dans le cas contraire, vous risquez de rencontrer des problèmes de stabilité en fonction de la composition du sol. En conséquence, il est recommandé de couler une chape légère qui viendra assurer la parfaite planéité du terrain.

Le choix de la toiture pour fabriquer son abri de jardin

Pour votre abri de jardin, vous pouvez opter pour un toit plat ou un toit à pentes. Cela dépend essentiellement des conditions climatiques dans votre région. Une fois cela déterminé, il faut passer au choix du revêtement de couverture de l’abri de jardin. Pour cela, plusieurs matériaux se proposent à vous, à savoir :

  • Les revêtements faciles à poser et économiques :
    • Le bac acier.
    • Les panneaux polycarbonates.
    • Le shingle.
  • Les revêtements de couverture plus techniques :
    • L’EPDM : membranes en caoutchouc.
    • Les tuiles comme dans une construction traditionnelle.
    • Le bitume.

Dans le cas d’un abri de jardin en kit, le toit est déjà présent dans les éléments qui composent ce kit. Le plus souvent, il s’agit d’une toiture en shingle qui est idéale pour rendre étanche votre cabanon.

La fabrication d’un abri de jardin de A à Z

Pour fabriquer votre abri de jardin de A à Z, tout commence par le dessin des plans. Il faut mettre sur papier les caractéristiques de l’ouvrage que vous allez construire ou utiliser un logiciel de conception 3D comme SketchUp. Une fois vos plans réalisés, il faut choisir les matériaux mais également l’emplacement du terrain alloué à cet ouvrage. Généralement, les particuliers planifient de monter l’abri au fond du jardin.

monter abri jardin en kit

Comment monter un abri de jardin en kit ? De nombreux particuliers choisissent de faire les travaux de montage eux-même en achetant un abri de jardin en kit. Ils reçoivent alors une notice de montage expliquant pas à pas comment assembler et fixer les éléments. Il faut commencer par la structure au sol, puis monter les murs et ouvertures en prenant soin d’être d’équerre et enfin poser la charpente et la toiture recouverte d’un revêtement étanche comme le shingle.

Quand tout est prêt, plans et matériaux, il ne vous reste plus qu’à passer à l’étape de la construction du chalet de jardin. Pour cela, vous aurez besoin d’outils comme la visseuse dévisseuse, une scie sauteuse, un mètre et des vis en nombre suffisant entre autres. Il faudra également vous équiper de gants et prévoir une tenue de travail. Prêt pour la fabrication de votre abri de jardin ? Voici les étapes à suivre…

Étape 1 – La préparation du sol : comment faire une dalle de béton ?

L’abri de jardin est une extension de votre maison qui va certainement servir à stocker de nombreux objets : tondeuse à gazon, outillages, affaires d’été, barbecue, … La stabilité de ce cabanon dépendra de la préparation du sol que vous aurez réalisé. Selon ses dimensions, l’emprise au sol sera plus ou moins importante et pourra nécessite de véritables fondations. La meilleure solution étant d’installer votre abri de jardin sur une dalle de béton. Vous éviterez ainsi tout problème lors du montage mais également plus tard.

Retrouvez ci-dessous les étapes des travaux pour couler une dalle béton :

  1. Pour commencer les travaux, vous allez creuser les fondations de la construction. Une fois les fondations réalisées, il faut faire la dalle béton. Il faut commencer par coffrer la surface à bétonner et mettre une couche de sable et une couche d’agrégat dans le trou.
  2. Ensuite, il faut étaler le béton sur l’épaisseur choisie et faire en sorte qu’il soit le plus lisse possible. Vous allez mélanger béton, eau et sable avec un mélangeur ou dans la bétonnière et verser sur la surface, puis étaler uniformément.
  3. Attention : la dalle doit être faite d’une seule traite et doit au moins sécher 48 h.
  4. De plus, si la dalle est importante, il faudra intégrer à votre dalle du treillis soudé. Ces ferrailles coulées dans le béton de la dalle participent à sa solidité.

Vous avez la possibilité de recouvrir le sol en béton avec des panneaux OSB pour un rendu plus décoratif également. Si vous avez opté pour un sol avec des plots, la démarche est un peu différente :

  1. Vous aurez nivelé le sol en mettant une couche de sable au besoin. Pensez à mettre un film géotextile en dessous.
  2. Il faut ensuite déposer les longrines qui vont venir supporter les lambourdes. Espacez-les de 20 cm environ. Les longrines servent de support aux plots qu’il est conseillé de choisir réglables afin de faciliter la mise à niveau du plancher.

Étape 2 – Montage de l’ossature de l’abri de jardin

Pour la construction de l’abri de jardin à proprement parler, il faut commencer par monter l’ossature bois en suivant vos plans. Il s’agit dans cette étapes de montrer les murs de votre cabane un par un en prenant soin de respecter l’emplacement de la porte et des éventuelles fenêtres.

Vous allez devoir commencer par couper tous vos montants verticaux à la hauteur souhaitée. Lorsque l’ossature est montée, il faut ensuite placer les lames de bois pour fermer les différents murs de votre abri de jardin. Surtout, prenez le temps de vérifier que les angles sont bien d’équerre afin que votre abri de jardin ne se déforme pas avec le temps.

Pour y voir plus clair, voici les explications pour apprendre à construire un abri de jardin en ossature bois :

Étape 3 – La pose du revêtement de toiture de la cabane de jardin

Dernière étape de votre abri de jardin, la pose du toit. Là encore, vous allez commencer par la charpente, donc l’ossature du toit. Une fois cela fait, mettez un filme géotextile pour prévenir l’humidité. Il faut ensuite couvrir avec le revêtement de couverture de votre choix.

Si les travaux vous semblent complexes ou que vous ne disposez de tous les outils nécessaires, vous avez la possibilité de passer par un professionnel pour installer votre abri de jardin :