Comment maîtriser la plantation de bambous dans son jardin

Le bambou apporte une touche d’élégance, d’apaisement et de robustesse à un jardin. Il peut parfaitement faire l’affaire pour créer une haie, mais cependant leurs rhizomes traçants les mènent à l’expansion. D’où les risques qu’ils envahissent votre jardin surtout si les conditions de votre jardin favorisent leur développement. C’est pourquoi il est capital de savoir maîtriser leur plantation. Voici comment !

Attention à la prolifération des racines

Les bambous plaisent aux particuliers par leur feuillage et leur charme, mais attention à la prolifération de leurs racines. En effet, lorsque vous plantez des bambous dans votre jardin, il faut prendre certaines mesures de précautions pour éviter qu’ils n’envahissent tout l’espace de votre jardin et commencent à nuire à son esthétique. Les racines rhizomateuses, soit les organes souterrains ayant une forte contenance en nutriments peuvent se propager sur plusieurs mètres et rien ne peut arrêter leur développement.

Pour empêcher la croissance invasive de vos bambous, il faut donc envisager l’installation d’une barrière anti rhizomes avant la plantation même des bambous. Il suffit de délimiter la zone à l’avance en tenant compte de la limite de 50 cm de la clôture séparant votre espace et celui du voisinage, puis faire un creux de 60 cm de profondeur et de 20 cm de largeur autour de cette zone qui accueillera la barrière anti rhizome. Ce dernier doit remonter sur les bords jusqu’à 5 à 10 cm au-dessus de la surface du sol.

Entretien / arrosage estival

Le bambou est une plante ne nécessitant pas beaucoup d’entretien. La taille des bambous n’est pas très compliquée, on peut compter 3 types de tailles dont la taille d’entretien, la taille d’éclaircissage pour les bambous plantés en rideau et la taille d’égalisation qui s’effectue à mi-juillet pour les bambous en haies afin d’harmoniser la hauteur.

Concernant l’arrosage estival, sachez que le bambou est très gourmand en eau. Vous pourriez identifier leur déshydratation à travers l’enroulage des feuilles sur elles-mêmes. Un arrosage estival régulier et abondant s’avère donc indispensable surtout lors de la première année de plantation. Soit un besoin de 15 à 20 litres d’eau tous les 15 jours environ. Mieux vaut arroser copieusement et moins fréquemment.

Entretien / arrosage hivernal

En hiver, il faut procéder un paillage durant les premières années pour la protection des jeunes rhizomes du froid. Le paillage, généralement un lit d’écorces, est indispensable pour protéger les bambous du gel en hiver. Il est également astucieux de laisser les feuilles sèches des bambous au sol pour la protection contre le froid hivernal ou plutôt opter pour un voile d’hivernage.

Lorsque les feuilles sont agressées par le froid, vous envisagerez une taille des branches dégradées au printemps.

Dans les régions pluvieuses, il n’est pas nécessaire d’arroser vos bambous. En hiver, les bambous traversent une étape de repos végétatif, ce qui implique qu’ils ne requièrent généralement pas d’arrosage. Mais lorsque la terre est très sèche, vous pourriez envisager un arrosage abondant pour éviter qu’ils ne se déshydratent.

facilisis ipsum ut tempus ipsum libero justo accumsan non leo elementum